2006

10/12/06: Slalom de Mérignac (33):

Comme on pouvait s’y attendre à une telle date, la météo a été plutôt rude avec les concurrents ce week-end. Alfred n’a pas pu effectué d’essais libres, faute de temps de la part de l’organisation pour faire passer tous les concurrents. Seul un essai chrono a été effectué sur une piste froide et détrempée. A sa grande surprise, Alfred se classe 2nd à ces essais, juste derrière le champion de France en titre, Lugardon.

2006_Merignac02

Le lendemain, la piste était encore trempée le matin pour finir presque sèche en fin de journée. La bagarre à été intense entre Alfred, Lugardon et Fierro. Alfred signe le temps scratch sur les deux premières manches mais c’est la troisième qui sera de toutes façons déterminante, la piste devenant quasiment sèche. C’est finalement Lugardon qui aura le dernier mot devant Alfred puis Fierro.

Résultats du slalom de Mérignac 2006

7&8/10/06: 11ème Coupe de France des Circuits au Vigeant, Circuit du Val de Vienne

Comme d’habitude, c’est Guy ARPIN qui participe aux coupes de France des circuits. Voici son récit de la course, tel qu’il l’a vécu:

« La manche du val de vienne, sur un circuit que je connais parfaitement, est l’occasion de tester les possibilités de la voiture et de voir où j’en suis par rapport aux autres concurrents.

La météo annonce un week-end ensoleillé ce qui arrange mes affaires. Le samedi après-midi 2 séances d’essais privés et la séance obligatoire sont prévues, malheureusement dans le 2ème tour de la 1ère séance le moteur coupe et je rentre à la ficelle. Un problème électrique sur la connexion principale nous a fait chercher et la 2ème séance est terminée lorsque le problème est résolu.

2006_val_de_vienne_1

Il est 16 heures 45 et il faut vite faire les vérifications administratives et techniques pour ne pas louper la séance obligatoire. Il est 17 heures 20 et c’est parti pour 20 mn, n’ayant pas de référence le set-up sera un peu aléatoire. La séance terminée, je suis assez satisfait, les soucis électriques sont résolus et le comportement de la voiture est homogène. La course s’annonce intéressante avec 24 voitures sur la grille de départ, dont 3 dans ma classe (E18).

2006_val_de_vienne_2

Le dimanche le temps est beau fixe :

1ère manche à 10 heures 20 : le tirage au sort me place en 7ème ligne (14ème position), le départ n’est pas très réussi suite à du produit absorbant déposé sur la piste pour éponger l’huile de la manche précédente. Sur une piste encore froide, je termine en 12ème position avec un temps au tour de 1:53.661.
2ème manche à 13 heures 50 : 6ème ligne (12ème position), bon départ. La piste s’était réchauffée et le grippe bien meilleur, je passe sous le damier en 10ème position avec un temps au tour de 1:50.734, pratiquement 3 secondes de mieux qu’en 1ère manche.
Finale à 16 heures 30 : position sur la grille 6ème ligne (11ème position), je garderais ma position jusqu’au drapeau à damier, ma place est conforme au résultat des manches précédentes, le temps au tour sera de 1:49.644, encore une bonne seconde de grattée.

Avec de bons essais privés il est fort possible que les réglages châssis aient été mieux adaptés pour réduire le temps au tour de 1 à 2 secondes. Cependant il s’avère que le constat fait à Pau-Arnos, concernant la puissance moteur, se confirme, elle est insuffisante face aux 2 litres des Formules Renault (195 ch). L’objectif serait d’augmenter la vitesse de pointe de 5 à 6 km/h de manière a réduire les temps au tour de 4 à 5 secondes, permettant ainsi de grappiller quelques places.

2006_val_de_vienne_3

Si en slalom l’auto s’avère efficace, en circuit face à des voitures de conception plus moderne et un 1300 cm3 de 175 ch, il n’est pas envisageable de jouer les premiers rôles. Toutefois, j’ai la satisfaction d’avoir terminé 1er de la classe E18 devant deux 1600 cm3. »

 

Résultats de la coupe de France des circuit au val de Vienne

24/09/06 : Slalom de la Vendée au château d’Olonne (85):

Comme l’année précédente, ce slalom de la Vendée s’est déroulé sous une météo incertaine. Alfred a fait un demi-tour aux essais chronométrés qui ne l’a pas mis en confiance pour l’après-midi. La première manche s’est déroulé sur le sec mais avec une certaine retenue, classant alors Alfred 4ème au général. La pluie est venue perturber le reste de l’après-midi. Le classement en est donc resté là.

2006Vendee

Résultats du slalom de la Vendée

13/08/06 : Premier slalom Fontenaysien à Fontenay-le-comte (85):

Ce premier slalom Fontenaysien n’est qu’une nouvelle édition du slalom de la sèvre, repris par une nouvelle équipe organisatrice. Alfred s’est classé 3ème au scratch l’année dernière sur cette piste alors que c’était la première sortie de la voiture avec des pneus compétitifs.

Cette année, grâce aux réglages effectués et à l’expérience acquise aux dernières courses, Alfred améliore son temps de 6/10ème de seconde ce qui lui offre la victoire au classement générale pour la deuxième fois consécutive.

2006_Fontenay

Entre le slalom des écuries d’Augias, avec un tracé serré et technique et le slalom Fontenaysien sur une piste rapide, nous avons montré que la voiture est capable de gagner sur tous les terrains. C’est donc une grande satisfaction pour le team Speedvirus d’être arrivé à l’objectif fixé, c’est à dire construire une voiture efficace en circuit et en slalom.

Résultats du slalom Fontenaysien

  Vidéo du slalom Fontenaysien

 

 

9/07/06: Coupe de France des Circuits,  » Les estivales de Pau-Arnos »

Récit de Guy ARPIN:

« C’est la première fois que la Coupe de France des Circuits est organisée sur ce circuit.

C’est aussi mon retour en coupe de France depuis plusieurs années. Le déplacement est éloigné, 400 km, mais lorsque vous arrivez sur le site vous en prenez plein les yeux. Le paysage est magnifique et du parc concurrent on tombe en admiration sur le tracé que l’on découvre presque dans son intégralité:

Arrivé le vendredi vers 19 heures 30, on s’installe et l’envie de découvrir le circuit à pied vous tenaille. Pas le temps dîner, après il va faire nuit, c’est parti pour 3,030 km, ligne droite des stands de 350 m en faux plat montant puis descendant, à suivre pif-paf droit / gauche très rapide en descente, 100 m de ligne droite en montée pour un double droit relevé qui se referme, ensuite légère descente pour un gauche en léger dévers, 200 m de ligne droite en légère montée, long gauche en montée pour un droit en forte montée puis un 2ème droit à plat avec un léger dévers en sortie, long droit de 450 m en forte descente avant un bout de ligne droite de 100 m en remontée pour une épingle gauche en montée qui ouvre, petite ligne droite de 150 m en montée puis en descente sur la fin pour une chicane gauche / droite serrée en forte descente suivie d’un léger droit en remontée, 100 m de ligne droite en forte montée pour un long droit relevé en montée finissant à plat avec une légère courbe à gauche qui conditionne la ligne droite des stands.

Le samedi matin est réservé aux vérifications administratives et techniques, les essais privés sont à 12 heures et 16 heures 30, (séance de 30mn). L’impression lors des premiers tours du circuit, très technique, sélectif et vallonné, donne l’apparence d’un toboggan. Suite aux essais, environ 25/30 tours à apprendre les trajectoires et régler l’auto on se rend compte que le plaisir est intense. Courbes rapides et virages lents, c’est un compromis idéal sur le plan du Pilotage. La course du dimanche s’annonce pleine d’intérêt. Toutefois, il y a un inconvénient, l’asphalte malgré les rapiéçages n’est pas de première qualité et la voiture talonne à plusieurs endroits.

 2006_Pau

Le dimanche matin à la publication de la liste des engagés il n’y a que 14 concurrents d’inscrits. Habituellement c’est plutôt aux alentours de 20 à 25, dommage, car je suis le seul dans la classe E/18 avec 4 F3 et 9 FR 2.0. La tâche va être difficile avec mes 175 ch contre des autos de 200 ch.

Essais libres de 20 min à 8 heures 50.
1ére manche de course à 10 heures 35.
2ème manche à 14 heures 40.
Finale à 16 heures 40.

 

Voir les résultats en annexe.

 

Globalement satisfait de ce week-end même si la performance n’est pas au rendez-vous. J’aurais préféré avoir avec moi plus d’autos à mon niveau, mais la compétition reste entière et mes temps au tour sont toutefois honorables et encourageants, (1’23’’118 meilleur tour et 200 km/h en pointe). La voiture a un comportement très sain et réagi parfaitement aux réglages, les problèmes de chauffe d’huile moteur rencontrés l’année dernière sont a priori résolus. Avec plus de roulage et de la patience, je peux espérer un classement respectable lors des prochaines courses. »

  Vidéo de la coupe de France des circuits 2006 à Pau

11/06/06: Slalom des écuries d’Augias (79)

Le slalom des écuries d’Augias, course organisée par l’écurie Angélique dont nous faisons parti, se déroule sur le centre routier de la Crêche (79). C’est un tracé occasionnel, fait de cônes de signalisation et de pneus. A priori, ce n’était donc pas la piste idéale pour Alfred et la Dallara qui aiment les grandes courbes.

Depuis la course précédente de Corcoué, où nous avions mis en évidence un problème de sous-virage, nous avons apporté divers modifications et réglages. La plus importante concerne le différentiel: l’autobloquant a tout simplement été supprimé. Nous espérions corriger notre problème, sans pour autant pénaliser la motricité.

2006_lacreche

Grâce à la bonne organisation, tous les concurrents ont pu réaliser au moins deux manches d’essais libre, ce qui n’a pas été de trop à Alfred pour s’adapter à la nouvelle configuration de la voiture et effectuer les réglages de suspensions en conséquence. Le pilote semblait satisfait du comportement de la voiture et le résultat des essais chronométrés l’ont confirmé: meilleur temps devant David Bézinaud, concurrent très sérieux sur ce type de piste et vainqueur de l’édition 2005.

Par chance, la course s’est enchaîné sur le même principe. Aucun concurrent n’a pu effectué le temps d’Alfred dans la première manche et il s’est même permis d’améliorer de 1/2 seconde à la dernière.

C’est la première victoire au scratch pour le team Speedvirus, sur un terrain qu’un ne nous semblait pas favorable. Nous espérons confirmer cela aux prochaines courses…

Résultats du slalom des écuries d’Augias 2006

Articles parus dans le journal « La nouvelle république »:

Article 1
Article 2

Vidéo du meilleur temps scratch d’Alfred, à la troisième manche

30/04/06: Slalom de Corcoué sur Logne (44)

La première course de l’année sur un très beau circuit de karting à Corcoué sur Logne s’est déroulé dans les meilleurs conditions possibles. Le montage de l’échangeur d’huile est efficace pour mettre le moteur dans de très bonnes conditions de température avant le départ. Aucun problème technique n’est survenu et la météo était optimale. Dans ces conditions, Alfred se classe 5ème eu scratch et 2ème de classe. Un seul virage très serré dans lequel la voiture partait en sous-virage excessif lui a fait perdre du temps face aux concurrent. Les différents essais de réglages n’y ont rien fait et des solutions techniques sont envisagées pour les prochaines courses. A suivre…

2006_corcoue

Classement de Corcoué en pdf

08/04/06: Première sortie sur le circuit du Val de Vienne

Suite aux problèmes de surchauffe d’huile connus au Mans l’année passée, la voiture à subit quelques transformations. Le radiateur d’huile a été remplacé par un échangeur eau/huile.

2006_Essais_VDV

Cet essai a permit de valider le système et la Dallara est maintenant pleinement opérationnelle en slalom et en circuit. Alfred et Guy ont pu reprendre en main la voiture après la pause hivernale avant de débuter la saison.

Vidéo de la séance d’essai

 

Publicités