2004-2005

08 et 09/10/05: Inter écuries sur le circuit Bugatti au Mans.

C’était un test grandeur nature pour la voiture et le pilote, Guy ARPIN, le week-End du 8 et 9 octobre.

Les 30 minutes d’essais libres du samedi ont été mis à profit pour jauger le comportement de la Dallara, sur la tenue de route et les réglages à apporter. Dès les premiers tours de piste on pouvait se rendre compte que l’auto manquait de vitesse de pointe, au rupteur à 10600 Trs/mn pour une vitesse de 230 Km/h, sur 3 portions du circuit ( 200 mètres avant la chicane du Dunlop, 50 mètres avant le virage du Musé et puis une centaine de mètres avant le pif paf du passage aux bœufs ). Il aurait fallu prendre 240 Km/h, mais obligé de faire avec puisque l’on ne possédait pas de rapport supérieur dans les tiroirs, meilleur tour 1:56.804.

2005_interecuries

Par la suite, nous étions confrontés à un problème de chauffe de l’huile moteur 140° pour 80° en eau. La solution ?….. on découpe le dessus du ponton gauche de façon à extraire l’air qui passe dans le radiateur, …….résultat dimanche matin aux essais chronos !

Dimanche matin 11 heure, 20 minutes d’essais chronos, après 3 tours, l’huile monte de façon plus linéaire mais ne se stabilise pas. Après 4 tours, T° à 140°, oblige à lever le pied, résultat 1:51.433 et 13 ème temps sur 28. La décision est prise d’agrandir l’entrée d’air du radiateur d‘huile.

La course, dimanche 17 heures, position 7 ème ligne, 8 tours à parcourir. A l’extinction des feux, trop d’accélérateur il s’en suit un patinage magistral des pneus qui laisse l’auto scotchée sur la piste pendant quelques secondes et au premier freinage 5 places de perdues, alors que le but était d’en grappiller quelques unes. Par la suite, après avoir effacé quelques voitures et être repassé  en 11 ou 12 ème position, les problèmes de chauffe d’huile resurgissent dans le 6 ème tour obligeant à ralentir afin de refroidir et se voir dépasser par les autres concurrents pour terminer à 1 tour du premier et une lamentable 21 ème place sur 26 classés, avec un temps en course de 1:50.279.

Le bilan sera quand même positif dans la mesure où l’auto participait à sa première course en circuit depuis l’adaptation du GSX 1300 R. Le châssis a un bon comportement routier et réagit parfaitement aux réglages, enfin le pilote après 4 ans de frustration sans volant d’une monoplace est loin du potentiel et des limites de la voiture. On en retirera quand même de bons enseignements avec les corrections à apporter pour la saison 2006.

Résultat de l’inter-écuries au Mans 2005

Vidéo de l’inter-écuries du Mans 2005

25/09/05: Slalom de la Vendée, au Château d’Olonne (85)

C’est Alfred ARPIN qui participait à ce slalom. Il a pu découvrir les joies du pilotage d’une monoplace sur une piste mouillée, la météo ayant décidé de l’arroser toute la matinée. Les trois manches se sont déroulées sur le sec mais il n’a participé qu’à la première, une transmission ayant cassé pendant celle-ci. Il a quand même pu terminer la manche grâce à l’autobloquant et au fait que la transmission soit restée en place. La 5ème place au scratch est donc satisfaisante dans ces conditions.

Résultat du slalom de la Vendée 2005

Vidéo du slalom de la Vendée 2005

 

28/08/05: Slalom de la sèvre, à Fontenay le conte (85)

Alfred ARPIN à participé à ce slalom, après avoir monté des pneus arrière A15 d’occasion. Le but principal de cette course était de découvrir le potentiel de la voiture face a des concurrents sérieux (Duranteau, D’Aleo, Bezinaud…). Nous étions avantagé sur deux points: Alfred connaît bien la piste pour l’avoir parcouru en kart quelques année et la voiture est à l’aise sur les slaloms rapides. Par contre, nous partions avec des pneus arrière usés et de l’année précédente, ce qui constitue un handicap important avec ce type de gomme.

2005_fontenay

Cette fois la voiture était très bien équilibré et deux essais libres et un essai chronométré ont permis d’apprendre ses réactions. Les deux manches que vous pourrez découvrir en vidéo ci-dessous se sont déroulées sans problèmes et le résultats final est à la hauteur de ce que nous espérions: 3ème au scratch et premier de la classe 1300cc. De plus, pour une première course dans des conditions normales, les 4/10ème de seconde qui séparent du premier semblent franchissables avec un peu plus d’expérience.

Deux liens, vers la vidéo et le classement sont disponibles ci-dessous:

Résultat du slalom de la sèvre 2005

Video des deux manches de course

31/07/05: Incident du slalom de La Châtre

Entre le slalom des écuries d’Augias et celui de La Châtre, il a fallu résoudre le problème de pneu arrière. En effet, la fourniture de pneu AVON A15 est délicate et les pneus neufs reçus avant le premier slalom étaient corrects à l’avant mais la gomme des pneus arrière n’était pas la bonne (beaucoup trop dure). Notre fournisseur de l’époque, Mr Lefebvre de la société MRT, nous a promis la fourniture de nouveaux pneus pour la châtre mais cela n’a pas été le cas. Il a refusé de répondre à nos appels et nous a laissé dans le doute jusqu’au dernier moment avant la course. Nous n’avons pas eu le temps trouver de solution pour rouler avec de nouveaux pneus. Bref, nous avons été victime de la malhonnêté du responsable de la société MRT, Mr Lefèvre, que nous ne vous recommandons pas.

12/06/05: Première course au Slalom des écuries d’Augias

Seul Alfred ARPIN participait à cette course, la première avec cette nouvelle voiture. Aucun problème technique n’est survenu. Alfred a pu effectuer trois essais dont un chronométré et trois manches sans problèmes. Il a pu découvrir la voiture et se classer à la dixième place dans le lot des monoplaces de tête et à 1″877 du premier. Malgré un circuit très serré ou cette voiture n’est pas forcément la plus à l’aise, elle démontre un fort potentiel qui devrait pourvoir être exploité au maximum dès que des pneus de bonne qualité seront montés ( pour le prochain slalom à la Châtre, on espère).

2005_0612la creche

Vous pouvez accéder au classement en cliquant sur le lien ci-dessous:

Classement du slalom des écuries d’Augias

 

01/06/05: Premiers tours de roues sur circuit

Les premiers tours de roues ont été effectués  sur le circuit de 2km de La Chatre (36). La F3 a tourné 2 heures sans problèmes majeurs et en démontrant un fort potentiel. Le moteur est  à la fois souple et puissant et les réactions du châssis sont saines.

2005_essais_la_chatre

24/04/05: Deuxième séance: test des transmissions

Après analyse du problème, un nouveau montage des transmissions a été réalisé et testé. Il a subit quelques démarrages et a parfaitement résisté.

28/03/05: Première séance de roulage

La F3 hayabusa a effectué ses premiers tours de roue ce jour.  Le comportement du châssis et du moteur sont tout a fait satisfaisants. Par contre, une transmission a cédé lors d’une simulation de démarrage. La cause reste à déterminer.

En 2004, l’année a été consacrée à la construction de la F3 Hayabusa.

Publicités